Après la tempête, raquettes !

Le bulletin météo nous l'avait promis : tapis de neige et éclaircies. On sort les raquettes !

En contrebas de la station, on traverse le village et on dévale à travers la poudreuse pour rejoindre le chemin des bergers. On ne peut pas le rater avec le relais télé au milieu.

La promenade alterne entre beaux paysages et passages sous bois. Le niveau n'est pas très exigeant. Les enfants comme les grands sauront en profiter.

En chemin, on apprécie aussi le panneau d'orientation face au Mont Pourri.

 

 

Les raquettes ont été inventées par les peuples amérindiens du Canada, et popularisées par un artisan huron-wendat. A Québec, on peut trouver des modèles artisanaux dans la boutique de M. Gros Louis, un descendant des premières nations.

Plusieurs tailles de raquettes existent : les tamis larges pour la neige profonde, les tamis plus fins pour être plus rapides et chasser l'ours.

 

Au retour, une pause s'impose. Le timing est parfait, en terrasse avec une boisson chaude devant le coucher de soleil !