Pendant la tempête, raclette !

En ce début d'année la vallée de la Tarentaise est, comme la plupart des autres régions françaises, impactée par la tempête Eleanor.

En montagne, cela se traduit par de fortes chutes de neige et de violentes rafales de vent : plus de 180 km/h ont été relevés au Col du Petit Saint Bernard ! Autre conséquence, le risque d'avalanches est maximal.

Ainsi, de nombreuses stations sont fermées ou inaccessibles ce 03 janvier 2018 : Tignes, Val Thorens, ou encore Les Arcs ont vu leurs accès coupés, tandis que d'autres - La Plagne, Val d'Isère par exemple - doivent stopper les rotations de leurs remontées mécaniques et fermer leur domaine skiable.

A la Rosière le bilan semble moins violent.

Peut-être est-ce dû aux moins fortes pentes sur le domaine, ce qui diminue le risque d'avalanche ? Mais les accès à l'Espace San Bernardo et l'Italie par le Col sont tout de même bloqués.

La vigilance est quand même de mise, inutile de prendre des risques : on en profite pour se ressourcer au chalet, en attendant des jours meilleurs ! Une bonne occasion de mitonner des recettes du pays : des ravioles à la tomme et à la roquette (interprétation libre des 'ravioles donatienne') !

Accompagnées de bonne charcuterie c'est encore meilleur, et on connaît un bon endroit pour ça : la maison Rullier à Seez.

 

Lorsque la tempête aura passé, et que l'accès à la station sera redevenu plus simple, on trouvera de belles traces des grosses précipitations qui se sont abattues sur le pays.

Cet automobiliste aura peut-être un peu de mal à quitter la station !